Le maire de Roquebrune-cap-Martin et le prince Albert II de Monaco ont dévoilé une plaque faisant référence aux ex fiefs des Grimaldi. Michael Alesi

Souvenir d'un même passé

Une plaque signalétique «Site Historique Grimaldi de Monaco» a été dévoilée hier midi à l'entrée de Roquebrune-cap-Martin. Symbole d'une histoire commune avec la Principauté

C'est avant tout l'histoire d'un passé commun. Plus de quatre siècles durant lesquels Roquebrune et Monaco ne faisaient qu'un. Après que Charles et Rainier Grimaldi eurent acquis - non sans peine - le château puis la seigneurie de Roquebrune, au XIVe siècle. Une possession que la famille Grimaldi conservera jusqu'en 1848, exception faite des périodes de la Révolution et de l'Empire.

C'est aussi l'histoire d'une association, créée en 2015 par le maire de Menton, Jean-Claude Guibal, afin d'identifier, recenser, valoriser et promouvoir...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter