Les élèves de 5e étudient l'engagement associatif en cours. Cyril Dodergny

Sauveteur en herbe, en mer

Hier matin, sur le vieux port, les équipes de la station mentonnaise de la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) ont proposé des ateliers de sensibilisation à des collégiens de Maurois

Notre première mission, c'est de sauver les gens. Mais pour éviter d'avoir à aller jusque-là, nous en avons une deuxième : prévenir et former. Ou plutôt, sensibiliser. » C'est précisément dans cette optique que le nouveau patron de la station mentonnaise de la SNSM, Bernard Guigon, accueillait hier une grappe de 5e du collège Maurois au vieux port. Encadrés par une professeur d'espagnol, Nathalie Nowak, elle-même bénévole au sein de l'association des hommes (et femmes) en orange. Ainsi que d'un enseignant en histoire, également en charge du programme d'éducation morale et...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter