Professeurs et élèves au garde à vous autour du « Sergent » Pepper. Jean-François Ottonello

Le robot Pepper débarque au Lycée technique

Doté d'une caméra 3D, de deux caméras HD, quatre micros et une tablette, l'humanoïde est capable d'identifier les mouvements, voire les émotions. Un sujet d'études captivant et unique

Sa voix, son visage et ses yeux - aussi expressifs que déconcertants - sont familiers des habitués de la petite lucarne où il tient souvent le premier rôle dans des spots publicitaires de la marque automobile au losange.

Fidèle à son uniforme blanc en polyuréthane, le robot humanoïde, Pepper, était hier la star de la rentrée au Lycée technique et hôtelier de Monaco. Un troublant personnage de 1,20 m et 28 kg.

Maintenu hors tension par le corps enseignant, qui disposera prochainement de trois journées de formation pour l'apprivoiser, le nouveau joujou pédagogique des filières techniques a représenté un investissement de 22 000 euros pour l'établissement.

« Dans le cadre de la réforme MELEC (Métiers de l'électricité et de ses enseignements connectés), nos autorités, et en particulier Madame le directeur de l'Éducation nationale, ont été enthousiastes quand on leur a demandé de choisir ce support pédagogique qu'est le...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter