À l'automne prochain, le château de la Causega ouvrira ses portes aux familles, fragilisées par la maladie, mais aussi aux habitants de la vallée. Photo Michaël Alési

Quinze tonnes de pièces jaunes pour la création du centre de répit pour les familles fragilisées par la maladie à Fontan

Les pontes de l'opération « Pièces Jaunes », financeurs à hauteur de 200.000 euros du futur centre de répit à Fontan, ont visité le chantier dont la date butoir est fixée à l'automne

Alléger son portefeuille des encombrantes pièces jaunes peut paraître un geste anodin. Mais pour les enfants malades, n'ayons pas peur des mots, cela change leur vie. "Avec de petites pièces, on réalise de gros projets", insiste Anne Barrère.

La maman de l'opération "Pièces Jaunes", intime de Bernadette Chirac, se tient face aux échafaudages qui habillent le château de la Causega à Fontan. Futur centre de répit pour les familles fragilisées par la maladie. L'un de ces fameux projets d'envergure que la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter