Quinze mois avec sursis requis pour avoir volé l'Etat

Deux Monégasques risquent quinze mois avec sursis pour avoir volé de l'argent au préjudice du service des Titres de circulation.

Deux Monégasques risquent quinze mois avec sursis pour avoir volé de l'argent au préjudice du service des Titres de circulation.

« C'est scandaleux ! Vous êtes monégasques et vous volez l'État ! Le statut protecteur du pays ne vous suffit-il pas ? La loi prévoit une peine de dix ans de réclusion pour ceux qui détournent de l'argent au niveau administratif. C'est un crime ! Vous aviez de la chance de travailler pour la Principauté. Comme Madame avait une formation bancaire, elle s'est aperçue de la faille informatique dans le service des Titres de circulation. À vous deux, c'est quelque 3 000 euros qui ont disparu des caisses du département concerné… »

Au cours de ses réquisitions, le procureur Cyrielle Colle laisse exploser sa...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter