Quand Gonzague Saint Bris effeuille l'Histoire de France

Après une cinquantaine de livres, souvent des biographies historiques, l'écrivain sonde les liens entre le sexe et le pouvoir. Il en vient en parler à Saint-Tropez et au Salon du livre de Monaco

On l'imagine assez mal dans les frous-frous, la gaudriole. Il aborde d'ailleurs le sujet avec le sérieux de l'essayiste et la rigueur de l'historien. N'empêche, on rit...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter