Promenons-nous dans les serres

Le souverain a inauguré, hier, le centre botanique du Jardin exotique où ont été relogées près de 10 000 espèces de plantes succulentes collectées et conservées depuis les années 60

Imposant comme une cathédrale, l'édifice mêle la pierre, le métal et le verre. Pensé par les architectes Rudy Ricciotti et Fabrice Notari, le centre botanique du Jardin exotique a été inauguré, hier matin, par le prince Albert II.

Un nouvel établissement, érigé en deux ans sur l'ancien parcours de santé, qui marque une nouveauté dans un quartier en mutation.

« Ce centre est un conservatoire botanique avec des sujets de qualité, souvent rares et menacés dans la nature....

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter