Primo ! : une campagne à 320 000 euros

Sur les bancs du public entouré de plusieurs de ces amis durant les trois séances publiques du Budget rectificatif, Stéphane Valeri, leader de Priorité Monaco (Primo !) a publié, vendredi soir, au moment du vote, la position de son groupe politique sur la loi relative au financement des campagnes électorales.

Sur les bancs du public entouré de plusieurs de ces amis durant les trois séances publiques du Budget rectificatif, Stéphane Valeri, leader de Priorité Monaco (Primo !) a publié, vendredi soir, au moment du vote, la position de son groupe politique sur la loi relative au financement des campagnes électorales.

«Le Mouvement « Priorité Monaco » se réjouit, par principe, et parce que c'est dans son ADN même,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter