Primo! s'érige en rempart de l'identité monégasque

Accompagné de ses colistiers, Stéphane Valeri a fait appel, hier, à la fierté de ses compatriotes et tiré à boulets rouges sur le Ministre d'Etat et Monaco Telecom, plus que sur ses concurrents

Pas de Léo Ferré mais les Beatles, hier en ouverture du meeting de Primo! Et pas n'importe quel titre. Get Back (to where you once belonged). Autrement dit : « Retrouve la place qui t'es promise ». Sur fond de drapeaux rouge et blanc, le décor était planté. Par tact, stratégie ou superstition, Stéphane Valeri n'avait jamais fait état de son statut de favori. Hier,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter