L'ultime édition de la foire aura donc été celle de 2016 où le Japon était mis à l'honneur. Archives Monaco-Matin

Pourquoi la foire de Monaco n'aura pas lieu

Elle était de retour depuis quelques années déjà. Mais Maurice Cohen, à la tête de l’organisation de la foire de Monaco, a senti le vent tourner et a préféré annuler.

Le chapiteau de Fontvieille ne sera pas, cette année, le lieu de prédilection des dénicheurs de bonnes affaires.

Malgré une réorientation vers le secteur de l'habitat, les réservations attendues n'étaient pas au rendez-vous.

Pas, ou peu d'enseignes locales, presque que des marchands itinérants... Ça n'était pas la vision de Maurice Cohen : "Nous allons à l’encontre de ce qui se fait aujourd’hui. Dans ce domaine, soit les marchands ont des showrooms gigantesques pas loin, comme Ubaldi. Soit ils ne vendent que sur internet. Toutes les foires aujourd’hui sont en difficulté : à Paris, à Nice. Les publications professionnelles en parlent. Alors, devant le manque d’engouement, nous avons choisi d’annuler pour ne pas faire un événement peu attractif pour le public et pas en adéquation avec l’image de la Principauté. Je ne voulais pas finir avec une kermesse."