Plus de maladies cardio-vasculaires chez les femmes de plus de 40 ans

« Jusqu'à une période très récente, dans l'esprit des médecins, les femmes étaient globalement moins malades que les hommes et les diagnostics étaient donc moins globalement faits, explique le professeur Nadir Saoudi.

« Jusqu'à une période très récente, dans l'esprit des médecins, les femmes étaient globalement moins malades que les hommes et les diagnostics étaient donc moins globalement faits, explique le professeur Nadir Saoudi. Or, à partir de 40 ans, le taux de maladies...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter