Jean-Charles Allavena a lu un rapport très précis de trente pages sur le financement des campagnes électorales. J.D.

Plafonnement, transparence, origine des fonds... Les élus de Monaco adoptent de nouvelles règles sur le financement des campagnes électorales

À l'aune des élections nationales, un plafond pour les dépenses de campagne a été voté à l'unanimité des conseillers nationaux et les donateurs seront dorénavant tous connus.

"Ce texte n'est pas le mien mais le nôtre. Je pense qu'on a globalement fait très bien." Vendredi soir, Jean-Charles Allavena, après la lecture de son rapport établi au nom de la Commission spéciale en charge de la modification de la loi électorale, mettait en quelque sorte un terme à une loi longuement étudiée et discutée en séances privées. Que certains espéraient voté en juillet, et qui ne le fut finalement vendredi dernier.

Ce texte, c'est le projet de loi modifiant la loi de 2012 sur le financement des campagnes électorales. Alors, à l'approche des...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter