Les premiers escaliers roulants de Beausoleil ont rencontré un succès populaire immédiat. Photo Jean-François Ottonello

PHOTOS Le deuxième escalator urbain de France inauguré à Beausoleil

La liaison mécanique, reliant le marché au boulevard de la République, a été inauguré vendredi soir par le maire, qui y voit l’opportunité d’un nouveau mode de déplacement en centre-ville et une passerelle de plus avec le bassin monégasque

Le maire de Beausoleil, Gérard Spinelli, et le président du Conseil national de Monaco, Stéphane Valeri, ont coupé le ruban ensemble lors de l'inauguration ce vendredi. Photo Jean-François Ottonello

"L’aventure des escaliers mécanisés de Beausoleil, commence aujourd’hui". En inaugurant vendredi soir le premier escalator en plein air installé dans la ville, le maire de Beausoleil, Gérard Spinelli, a voulu inscrire ce moment comme un tournant dans la commune.

"Ce ne sont pas de simples escaliers, que nous allons emprunter, mais bel et bien la marque d’un véritable tournant que nous prenons et souhaitons faire prendre à Beausoleil! Aussi innovant et rare que soit pour une ville française ce choix d’équipement à ciel ouvert, c’est pour nous avant tout une étape importante dans la rénovation que nous avons engagée et que nous menons, pour renforcer l’attractivité et moderniser notre centre-ville".

Extension jusqu’au Riviera en 2021?


Il faut dire que les piétons vont très vite adopter ces liaisons mécaniques de 6 et 3 mètres qui entament l’escalier du Riviera et permettent de relier le marché en direction du boulevard de la République.

La progression – toujours mécanique – pourrait se poursuivre dans les prochaines années pour atteindre le Riviera Palace, avenue du professeur Langevin. Soit 458 marches, en 2021.

Inspiré du métro parisien
et de Hong Kong


La commune, qui s’est inspirée des équipements étudiés dans le métro parisien ou Hong Kong, s’est dotée d’équipements de nouvelle technologie.

Un investissement conséquent. Ces premiers tronçons ont coûté 841925 euros à la commune avec des subventions de la Région.

Objectif : en faire un nouveau mode de déplacement doux et voir faiblir la circulation automobile.

Faciliter l’accès
au bassin monégasque


"Ces marches qui roulent portent notre volonté de faire entrer Beausoleil dans une ère nouvelle, adapter ses aménagements aux enjeux environnementaux des villes d’aujourd’hui. Une autre alternative en faveur du cheminement piétonnier, avec pour vocation de faciliter les accès sur le cœur d’activités du bassin monégasque, où travaillent dans leur immense majorité les Beausoleillois, en proposant un nouveau mode de déplacement à travers la ville, sans voiture et sans pénibilité".

Dans une ville où les escaliers font partie du paysage (66 recensés dans tous les quartiers), l’aventure peut être porteuse.

Pour ceux qui veulent tester, les escalators seront actifs tous les jours de 6 heures à 21 heures. Et mis en veille la nuit quand personne ne les utilise.

L'essayer, c'est l'adopter. Photo Jean-François Ottonello
L'artiste Mr OneTeas a apporté sa touche à ce projet innovant en réinterprétant le mécanisme des Temps modernes. Photo Jean-François Ottonello