Ou Ginest met en valeur le folklore roquebrunois

Les estivants ne pourront jamais dire que Roquebrune-Cap-Martin est une commune sans identité !

Les estivants ne pourront jamais dire que Roquebrune-Cap-Martin est une commune sans identité ! Surtout ceux qui ont assisté à la prestation scénique de la troupe Ou Ginest, samedi soir sur l'espace public Jean-Gioan. Cinq musiciens, douze danseurs - mené par le maître de ballet, Jean-Pierre Sanfilippo - ont fait étalage de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter