La cantatrice Cecilia Bartoli a magnifié Cenerentola de Rossini, hier, accompagnée de l'orchestre « Les Musiciens du Prince ». Alain Hanel/OpéraMonte-Carlo et W. Hösl

Opéra : l'enchantement de Cendrillon

Un vrai conte de fée se déroule depuis hier sur la scène de l'opéra, autour de Cecilia Bartoli

Il était une fois une chanteuse prénommée Cecilia, sur le berceau de laquelle s'étaient penchées les bonnes fées. Elle était si douée, si admirée de par le monde, qu'un souverain l'accueillit dans sa Principauté et l'entoura d'un orchestre joliment appelé « Les Musiciens du Prince ». Visiblement, elle était heureuse de son sort. C'est alors que, voulant poursuivre...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter