On a mis le nez dans les cuisines du Mirazur

Qui se cache derrière les célèbres plats du chef Colagreco ? Nice-Matin s'est faufilé dans les cuisines du troisième meilleur restaurant du monde. Un voyage culinaire autour du globe

En coulisses, les cuisiniers se déplacent, rapides, entre fours et fourneaux. Le chef impose le rythme.

« Deux tartes aux cèpes, quatre calamars farcis et trois tartelettes aux abricots ! », s'exclame l'italo-argentin Mauro Colagreco, célèbre dans le monde entier. Son équipe répond en chœur « oui, chef ! », avant de commencer la course quotidienne contre la montre.

Dans la salle principale, avec une superbe vue sur le Mentonnais, les clients attendent avec gourmandise les spécialités du troisième meilleur restaurant au monde (1).

Des chefs internationaux

Si la rapidité de cette équipe est étonnante et...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter