L'AS Monaco (ici face à Antibes) s'est inclinée de peu à Istres. archives Cyril Dodergny

On a affiché des lacunes

Chez la lanterne rouge istréenne, Monaco devait réagir après deux défaites consécutives.

Chez la lanterne rouge istréenne, Monaco devait réagir après deux défaites consécutives. Les joueurs de Xavier Mangematin ont finalement concédé une troisième défaite en quatre matchs (35-31) mais ont longtemps résisté, ne lâchant rien même lorsque l'écart était de dix points (31-21, 48'20).

Monaco et Istres se répondaient coup pour coup dès l'entame du match, les Istréens ne prenant jamais plus de quatre longueurs d'avance (11-7, 14'50). Face aux très actifs Virgile Pinchot et Vincent Bello, Grégoire Breemeersch multipliait les arrêts (6 en 30 minutes,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter