Nathalie Stutzmann, wagnérienne de l'année à Monaco. Simon Fowler / OPMC

Nathalie Stutzmann : et maintenant elle chante !

Après avoir magnifiquement dirigé Tannhauser la semaine dernière, Nathalie Stutzmann retrouve demain soir son rôle de chanteuse

Nathalie Stutzmann est la femme de l'année à l'Opéra de Monte-Carlo. Durant deux semaines, elle a suscité l'admiration du public en dirigeant l'opéra de Wagner Tannhauser - elle qui, jusqu'alors, n'était connue, en tant que chef d'orchestre, que dans le répertoire de la...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter