Monaco s'est effondré en seconde période

Tout avait pourtant bien démarré pour les Monégasques, dimanche, dans ce match en retard (il avait été reporté le 2 décembre dernier pour cause d'intempéries).

Tout avait pourtant bien démarré pour les Monégasques, dimanche, dans ce match en retard (il avait été reporté le 2 décembre dernier pour cause d'intempéries). Après avoir concédé le premier essai du match par Di Iori (23'), portant la marque à 8-6, ils répondaient immédiatement par l'intermédiaire de Suzzoni, une nouvelle fois précieux au pied (8-9, 25'). Puis quelques minutes plus tard, Canino aplatissait dans l'en-but et marquait la supériorité monégasque dans la première mi-temps (11-14, 40').

Mais la maîtrise laissait peu...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter