Monaco Marine accueillera des yachts à Bois Sacré après l'été

Alors que s'achève la phase maritime des travaux, place désormais au terrassement du site de La Seyne. Le plus gros chantier naval du groupe monégasque y projette d'ouvrir ses portes en septembre

En regardant le ballet des engins sur le terrain vague, dur d'imaginer que dans dix mois des joujoux à plusieurs dizaines de millions d'euros se feront dorer la pilule devant la corniche Philippe-Giovannini. Que des yachts de 50 mètres pour 600 tonnes viendront ici, dans le plus grand des huit chantiers navals du groupe Monaco Marine, reprendre des couleurs et le reste, entre deux escales du côté des Caraïbes ou de Saint-Tropez.

Car pour l'instant, sur l'ancienne friche industrielle de Bois Sacré, pelleteuses, grues, camions bennes et autres...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter