Pas à leur niveau les Monégasques hier soir face à Sète. J.B.

Monaco II peut avoir des regrets Le Cannet, série gagnante

Ça leur pendait au nez.

Ça leur pendait au nez. En supériorité numérique pendant plus de 70 minutes et après avoir ouvert la marque, les Monégasques ont finalement concédé l'égalisation dans le dernier quart d'heure. Le but de Yagousseti, bien trouvé dans la surface, récompensait ainsi les efforts fournis par Sète (1-1, 74').

« Ce n'est pas plus facile de jouer à 11 contre 10 à partir du moment où les joueurs ne courent pas et ne font pas les efforts », lâchait David Bechkoura, amer.

Pourtant tout avait plutôt bien commencé pour les joueurs du Rocher. Sétois le plus dangereux en début de partie, Forestier percutait Diarra de plein fouet, pied en avant, et laissait ses camarades (17'). Monaco n'en demandait pas tant et...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter