Monaco Classic Week : la Belle Époque sur les flots

C'est au large que la Principauté se fait belle à ces heures. Jusqu'à demain, le Yacht-club organise des régates avec quelque soixante-dix unités de tradition. Un formidable spectacle

Le bulletin de météo spécial peut mettre certains bateaux en difficulté. Impossible de lancer sur l'eau ces vieilles dames fragiles et délicates. » Hier matin, Thierry Leret, président du comité de courses de la Monaco Classic Week n'a fait partir que quatre 15 mètres au lieu de soixante-dix unités. Impossible de faire prendre le moindre risque à ces bateaux, voiliers et motor-yachts d'exception du début...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter