Monaco : ça

Le froid polaire et la première période insipide des Monégasques ont marqué ce point du match nul ramené d'Amiens (1-1) à quatre jours de Leipzig

Pour peu, on se serait cru en Coupe de France où généralement les températures de janvier frisent les moustaches. D'un point de vue comptable, ce point ramené d'Amiens (1-1, Jovetic ayant répondu à Gakpé), s'appréciera à la lueur du résultat du PSG qui reçoit Nantes au Parc des Princes aujourd'hui à 17 heures. Dans le pire des cas, Monaco se retrouverait à 6 points des Parisiens avant de les recevoir dimanche en huit.

Mais c'est surtout la copie rendue au stade de la Licorne qui ennuie. Très loin des prestations sérieuses et maîtrisées de Bordeaux, Guingamp ou Caen. Pour ce déplacement chez le 18e, un promu, on aura vu de l'engagement, des duels, du jeu direct dans une enceinte où les spectateurs interpellent encore le corps...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter