Michel Boeri lâchera le volant de l'Automobile Club de Monaco en 2021

Au cours d'une interview à paraître ce mardi dans Monaco-Matin et Nice-Matin Menton, à trois jours du début des épreuves du Grand Prix de Monaco, Michel Boeri, 78 ans, président de l'ACM depuis quarante-quatre ans, annonce qu'il cédera sa place à l'issue de son mandat.

"Je lance un appel: que ceux qui ont envie de prendre la relève se manifestent d’ici à 2021", confie-t-il.

Dans ce même entretien, Michel Boeri révèle qu'après avoir réalisé une nouvelle direction de course l'an dernier et une loge princière flambant neuve pour ce Grand Prix, il se battra pour obtenir le financement d'un projet qui lui tient particulièrement à coeur: la réfection des stands.

"On ne peut pas continuer à vivre dans la préhistoire, avec les stands les plus moches et les plus inconfortables du circuit."  Coût du projet: 2 millions d'euros.

Le président de l'ACM indique aussi que Nico Rosberg, le jeune retraité de la F1, "a proposé de collaborer avec nous, pour discuter du perfectionnement des stages de commissaires, avec la vision du pilote et pas seulement le regard militaire que nous avons, de l’aménagement de certaines parties du circuit qu’il a subi, ou encore de la sécurité de la piste".