Franck Servetti dans son rucher de la Pia, à 950 mètres d'altitude, où les abeilles pourront aller butiner des fleurs des prés, du thym, des conifères et de multiples essences de montagne. M.P.

Médaillé au concours des miels de France !

Il a toujours cru en la qualité du patrimoine floral du secteur, en particulier dans la vallée de la Roya.

Il a toujours cru en la qualité du patrimoine floral du secteur, en particulier dans la vallée de la Roya. Et il a eu raison ! Franck Servetti, de la « Miellerie de Tende », vient de rafler une médaille d'argent au premier Concours des miels de France dans la catégorie « Miel de montagne ».

« Le choix de l'emplacement, c'est moi, mais tout le reste, ce sont les abeilles, sourit-il. C'est ce travail en commun qui permet de produire un miel d'une telle qualité. »

Mais il y a...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter