Maecha Daroueche : Je suis très content de mon métier

« Dans les rues où je travaille, je connais presque tout le monde.

« Dans les rues où je travaille, je connais presque tout le monde. J'ai de bons contacts avec les habitants. Pendant un an et demi, j'ai été très malade, et les gens se faisaient du souci pour moi. Ils me téléphonaient pour demander de mes...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter