La place du Casino en ébullition le 2 juillet dernier pour la première Fête de la Danse. Cyril Dodergny

Les temps forts de l'année culturelle Hercule Florence, le héros retrouvé

Expositions événements, concerts, spectacles… 2017 a compté pour la culture en Principauté. Avec en point d'orgue une fête de la danse, événement populaire qui a rassemblé cet été

C'était un rêve. Puis un pari. Dédier Monte-Carlo le temps d'une nuit à la danse sous toutes ses formes. Toutes ses expressions. L'envie de Jean-Christophe est devenue réalité le 2 juillet dernier.

Et ce fut une grande fête populaire, animée, originale et gratuite. Du jamais vu ou presque dans une Principauté bien cadrée. Avec un pic de fréquentation de plus de 10 000 personnes au plus fort de la soirée, cette première Fête de la Danse fut un succès. Qui a mobilisé 250 danseurs.

Une façon de montrer que la Principauté est aussi terre à des événements populaires et gratuits dans la bonne humeur. Pour développer peut-être d'autres projets alors que la Nuit Blanche semble dissoute ? Pour la Fête de la Danse en tout cas, la volonté de Jean-Christophe Maillot est d'en produire une tous les deux ans. Rendez-vous (peut-être) en 2 019.

Avec 47 000 visiteurs entre juillet et septembre, l'exposition estivale du Grimaldi Forum consacrée aux...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter