Stéphane Gastaldy et Junichi Muraki se préparent maintenant pour les championnats du monde de Shorinji Kempo. Benoît Bâlon

Les Monégasques Gastaldy et Muraki vice-champions de France

Pour marquer son retour à la compétition, le club Monaco Shorinji Kempo n'a pas fait dans la demi-mesure, samedi 1er avril à Paris, porte de Versailles.

Pour marquer son retour à la compétition, le club Monaco Shorinji Kempo n'a pas fait dans la demi-mesure, samedi 1er avril à Paris, porte de Versailles.

Absents des tatamis depuis 2015, les pratiquants monégasques de l'art martial de self-défense, le plus prisé du Japon, se sont directement hissés sur la deuxième marche...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter