Les gardes médicales se sont réduites comme une peau de chagrin au fil des ans. Aujourd'hui, une solution s'avère urgente... J-F Ottonello

Les gardes médicales en grande souffrance à Menton

C'est un mal chronique qui ronge depuis plus de quinze ans le système des gardes médicales. Elles ne sont désormais plus assurées en semaine, seulement le week-end et les jours fériés

Les gardes médicales malades de la pénurie de médecins à l'est du département… Le problème est récurrent depuis de trop nombreuses années, et aujourd'hui, le mal progresse de manière irrémédiable !

Depuis son cabinet du centre-ville, le président de l'association « Médecins de Garde du Mentonnais », le docteur Jacques Chassery, tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme - sans doute l'ultime - et pointe du doigt l'indifférence générale tant de ses confrères que des collectivités territoriales, du conseil de l'Ordre…

Car depuis quelques jours, il faut le savoir, les gardes médicales ne sont plus assurées en semaine à Menton, Roquebrune-Cap-Martin, Sainte-Agnès, Gorbio et Castellar ; elles le sont seulement le week-end et les jours fériés. Et pour cause, ils ne seront bientôt plus que deux médecins à les...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter