Le Yersin prêt à prendre la mer pour entamer son expédition scientifique aux couleurs monégasques pendant trois ans

Le navire prend la mer demain pour entamer son voyage scientifique de trois ans aux couleurs de Monaco. En attendant, du moteur à la cuisine en passant par les laboratoires, c'est l'effusion

Il y a eu le rêve d'un homme et la volonté d'un souverain. À la croisée de ces chemins, se positionne le projet des explorations de Monaco sur le Yersin. Quand il a proposé d'inaugurer ce bateau, il y a deux ans sur le port Hercule, le prince Albert II avait déjà en tête la possibilité de relancer de grandes expéditions scientifiques à bord de ce navire hors normes.

Une idée qui se concrétisera ce jeudi, avec le départ du bateau pour un périple de trois ans autour du globe, veillant à mener des études du monde sous-marin.

"C'est une vie complète de rêve et dix ans de travail pour arriver à ce point de départ" explique François Fiat, pour étoffer son état d'esprit à quelques heures du départ. C'est lui l'armateur du Yersin, qui a rêvé et concrétiser ce bateau singulier.

"C'est exaltant de voir se réaliser ce projet qui a une réelle ambition scientifique, on ne part pas en promenade, en faisant de la science alibi. Les thèmes de missions ont été déterminés avec des savants du monde entier et les encouragements du...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter