Le réservoir de l'Exotique

Le principal ouvrage de stockage de Monaco a dû être vidé de ses 6 millions de litres d'eau pour endiguer une fuite. L'occasion unique de plonger dans des cuves vitales creusées en 1942

Depuis 1942, les Monégasques butent sur le pas de sa porte très certainement sans même s'en douter. Imperméable aux regards, le réservoir de l'Exotique est niché dans la roche du boulevard de Belgique. Accolé à l'école du Parc, seul un grand pan rocheux, brut et mystérieux, matérialise sa présence. À son pied, une plaque en caractères latins retrace son origine. Derrière cette paroi minérale, deux immenses cuves de 3 000 m3 chacune, taillées dans la pierre. Un enchevêtrement de poutres et de voûtes formant le principal bassin de stockage d'eau potable de la Principauté. Un ouvrage figé dans le temps, mais pas hermétique à son écoulement.

En début d'année, une fissure...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter