Le prince réagit aux attaques de la presse française

Le souverain a rappelé hier sa confiance en la justice en réponse au JDD et à Pièces à conviction

Il ne pouvait rester de marbre face aux accusations et sa réaction était guettée. Le prince Albert II a finalement réagi hier soir, par voie de communiqué, aux enquêtes du JDD et de Pièces à conviction (France 3) parues la semaine dernière. « Au terme d'une semaine marquée par la mise en cause de la Principauté par certains articles de presse et émissions de télévision de médias français, le Palais Princier déplore des présentations de Monaco visant à décrédibiliser ses Institutions », peut-on lire en introduction.

Deux enquêtes à charge pour les institutions monégasques et le souverain, dont le fil rouge n'était autre que la tentaculaire affaire Rybolovlev et les prétendues collusions entre l'oligarque russe et certains hauts dignitaires de la Principauté. De petits arrangements aux grandes conséquences qui auraient été destinés à...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter