Mardi, le gouvernement a organisé une distribution de bouteilles d’eau aux Jardins d’Apolline. Photo Cyril Dodergny

Le prince Albert-II demande au gouvernement des solutions au plus vite pour les résidents de l'immeuble les Jardins d'Apolline condamnés à boire que de l'eau en bouteille

Le souverain suit de près la situation dans ces immeubles domaniaux où l'eau est impropre à la consommation. Il demande au gouvernement des solutions « dans les meilleurs délais »

Les termes sont feutrés, tout en diplomatie. Mais ils ont du mal à masquer le fond de la pensée du souverain. Et même si les mots sont choisis, pesés, le simple fait qu'il intervienne publiquement démontre que le prince Albert II est exaspéré.

La raison de cette sourde colère princière ? Les désagréments en série que subissent des centaines de résidents aux Jardins d'Apolline. Dès 2015, des malfaçons ont entraîné des infiltrations et dégâts des eaux dans ces logements domaniaux, causant ci et là des moisissures. Jusqu'à l'épisode de la semaine dernière aux allures de goutte d'eau - si l'on ose dire - qui a fait déborder le vase :...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter