Le maire de Sospel, Marie-Christine Thouret peut compter sur le soutien des autorités et collectivités. Hier, le préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc est venu faire le point de la situation. J.A

Le préfet Georges-François Leclerc aux côtés du maire

sospel

Près d'une semaine après le gigantesque glissement de terrain à Sospel (lire nos éditions précédentes), une fois le contrecoup passé, viennent les premières grosses interrogations concrètes sur l'avenir à court, moyen et long terme. Que ce soit pour les riverains des quartiers isolés de Béroulf et Sainte-Sabine ou pour la situation dans la rivière au pied de l'effondrement.

Mais, face aux (très) nombreuses questions soulevées aujourd'hui et demain, le maire Marie-Christine Thouret peut visiblement compter sur le soutien d'une véritable synergie en place au sein des autorités et collectivités.

Preuve en est de la...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter