La Collection de chaussures, signée Michel Blazy, exposée cette année à la 57e Biennale de Venise et dans quelques jours à Monaco. Italo Rondinella/ Courtesy La Biennale di Venezia

Le NMNM prépare 2018

Le musée démarrera en janvier un nouveau « Lab » à la villa Sauber, alors qu'à la villa Paloma l'année 2018 débutera avec la présentation d'œuvres récemment acquises

Work in progress. Les portes closes à la villa Paloma inquiétaient les amoureux de l'art en Principauté. Mais on travaille à l'avenir, pour l'heure, dans l'antenne du Nouveau Musée National de Monaco (NMNM) au Jardin exotique, où l'on vient de finir de démonter l'exposition consacrée à l'inventeur monégasque, Hercule Florence.

« Les pièces sont rentrées en Brésil mais nous avons pu garder un fac-similé de toutes les œuvres », se réjouit la directrice, Marie-Claude Beaud, qui entend continuer à faire vivre l'héritage du personnage. « Nous réfléchissons à un projet itinérant pour parler de cet inventeur génial monégasque qu'était Hercule Florence, en montrant ses œuvres dans les écoles de la Principauté ». En parallèle, Cristiano Raimondi s'est envolé pour le Brésil où une...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter