Le Monégasque a-t-il diffamé la SBM sur son mur Facebook ?

tribunal correctionnelUn ancien salarié de la SBM a posté deux messages sur le réseau social et dénonce la politique de promotion de la société

Facebook serait-il un lieu propice aux propos diffamatoires ? Son « mur » permettrait-il ce genre d'excès ? Si le réseau social en ligne se retranche derrière des recommandations de sécurité basiques, il sera très intéressant de connaître le « profil » dressé par tribunal correctionnel sur « l'ami » rompu éventuellement à ce genre de communication de nature offensive ou inappropriée.

Évidemment, il n'était nullement question, à l'audience, de cliquer sur des paramètres de confidentialité ou bien de bloquer un quelconque utilisateur. En fait, « l'expéditeur » était à la barre.

C'est un retraité...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter