Le mondial, une aubaine pour les bars

Derrière le zinc des Allobroges ce sont une quarantaine de cocktails et deux futs de bière qui ont été écoulé pendant la finale.

Derrière le zinc des Allobroges ce sont une quarantaine de cocktails et deux futs de bière qui ont été écoulé pendant la finale. Au Brazza, le patron François Van Der Linde, n'a pas de chiffre...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter