Quelque 150 tatoueurs sont réunis Espace Léo-Ferré. Jean-Sébastien Gino-Antomarchi

Le monde du tatouage débarque en Principauté

Longtemps interdits à Monaco, les tatoueurs exercent leur art tout le week-end à Fontvieille

Des gros bras, tatoués de la tête aux pieds, fumant des clopes devant le Musée de l'automobile, là où sont garés les joyaux mécaniques du prince. Des filles portant des piercings un peu partout sur le visage, arborant des bras, des jambes et des décolletés recouverts de tatouages colorés. Difficile de croire que l'on se trouve à Monaco. Et pourtant. Depuis hier et jusqu'à ce soir, se tient à l'Espace Léo-Ferré la 1re Monaco Tattoo Convention.

Six ans plus tôt, un salon du tatouage n'aurait probablement jamais pu être organisé en...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter