Le « congress » a lieu tous les jours, c'est l'occasion de pratiquer l'anglais en s'amusant. Cyril Dodergny

Le lycée Paul-Valéry à l'heure américaine

Pendant un mois, des adolescents venus de toute la France séjourneront à l'« American village ». Diverses activités leur sont proposées pour découvrir, à Menton, la culture américaine

Onze heures quarante-cinq, c'est l'heure du « congress » à l'« American Village », « le moment fort de la journée » d'après Laurent, le directeur de la colonie, dont le nom de camp est Yek.

Ici, plus question de parler français. Les prénoms des adolescents, appelés les « campers », sont changés en prénoms à consonance anglaise. Les animateurs sont des « counselors » qui parlent uniquement anglais.

Le premier mono entre en scène, chapeau sur la tête, lunettes carrées noires, blazer à paillettes sans...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter