Le festival a commencé dans un grand éclat de rire

La soirée de pré-ouverture du 68e Festival de musique de Menton, offerte au public sur l'esplanade Palmero, hier, a conquis les plus réticents et même les réfractaires à la grande musique

Au début, on a vu arriver quatre musiciens portant violons, alto ou violoncelle. Un vrai quatuor à cordes. Les musiciens étaient habillés en fracs. Normal, on était dans un festival de musique classique ! Ils commencent à jouer le célèbre Menuet de Boccherini. Mais voilà que sonne le téléphone portable du premier violon. Celui-ci quitte la scène. Pendant que leur chef s'est absenté, les autres musiciens attaquent de la musique country. Le public, réjoui, frappe dans ses mains. Retour du...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter