Ho Hai Quang, arrivé hier de la Réunion, et son ami sospellois Georges Eberhardt, l'un des responsables du cinéma de Sospel. J.A

Le cinéma lutte samedi pour une belle cause

sospel

Après le rire du cycle Bourvil d'il y a 10 jours (1), voici venu l'heure des interrogations et d'éventuelles prises de conscience au cinéma.

Ce samedi, l'association du cinéma d'hier et d'aujourd'hui propose de participer à une manifestation caritative (lire par ailleurs) consacrée à l'association «Orange DiHoxyn».

Cette dernière vient en aide...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter