Laurent Nouvion : Je serai candidat si…

Un an après son éviction, l'ex-président du Conseil national revient sur cet épisode, explique son rôle d'opposant et réfléchit à une éventuelle candidature aux élections nationales de 2018

Qui a dit que la politique française n'intéressait pas les Monégasques ? Avant même que ne débute l'entretien, Laurent Nouvion ne peut s'empêcher de commenter le premier tour de la...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter