La Sûreté publique éprouvée mais déterminée

À l'occasion des vœux, Richard Marangoni est revenu sur une année 2017 jugée « intense et éprouvante » pour son service, où il assure un « sens du devoir remarquable »

Salle comble hier matin. C'est sûrement le rendez-vous des vœux le plus couru de la Principauté. Le ban et l'arrière-ban de la société monégasque se sont retrouvés autour du souverain pour la cérémonie de début d'année de la Sûreté publique. Une cérémonie délocalisée, cette année, dans la grande salle du Musée océanographique, pour permettre la distinction de 19 fonctionnaires, salués pour acte de courage et de dévouement au cours des années 2016 et 2017.

Avant cela, le directeur de la Sûreté publique, Richard Marangoni, a comme à l'accoutumée, dressé le bilan de l'année écoulé. « L'année dernière, j'avais débuté mon propos en indiquant que l'exercice écoulé avait été, pour mon service, particulièrement chargé et éprouvant. Mais, je n'imaginais pas que celui-là allait...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter