La sécheresse s'est installée

Face un déficit criant de pluviométrie, la préfecture a placé les deux vallées en « crise » et annoncé des mesures. La situation n'est pas encore critique, sauf à Libre où les habitants manquent d'eau

D'alerte renforcée, la Roya et la Bévéra sont passées en « crise ». Un terme critique pour illustrer la sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois sur ces deux territoires. La faute à un criant déficit pluviométrique (lire ci-dessous) qui s'illustre dans les faits par des terres arides. Des sources et rivières asséchées, à l'instar de la Bévéra et de la Levenza. Et des bassins d'alimentation dont le niveau d'eau tend à la baisse.

Excepté à Libre, un hameau de Breil, où la sécheresse se conjugue à un incident mécanique (lire en...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter