Les travaux route du Mont-Agel vont empêcher les déplacements en semaine et en journée pour les habitants de Peille, de Saint-Martin de Peille, l'accès au golf du Mont Agel… M.-E.C.

La route du Mont-Agel fermée depuis ce lundi

À partir de lundi prochain, le 26 février, et jusqu'au 23 mars, la route du Mont-Agel sera interdite à la circulation, pour tous les véhicules et dans les deux sens, entre le numéro 12 et le numéro 34, du lundi au vendredi, entre 9 h et 12 h 30 puis entre 13 h et 17 h.

À partir de lundi prochain, le 26 février, et jusqu'au 23 mars, la route du Mont-Agel sera interdite à la circulation, pour tous les véhicules et dans les deux sens, entre le numéro 12 et le numéro 34, du lundi au vendredi, entre 9h et 12h30 puis entre 13h et 17h. La circulation à double sens sera rétablie tous les jours entre 12h30 et 13h ; puis de 17h jusqu'au lendemain 9h et, le week-end, du vendredi 17h au lundi 9h.

Depuis sa diffusion, l'information provoque beaucoup d'appels en mairie de la part d'usagers inquiets ou mécontents : la route du Mont-Agel étant très empruntée, beaucoup se demandent si l'on n'aurait pas pu s'organiser différemment. Interrogé, le maire, Jean-Jacques Raffaele, fait le point.

Pourquoi ces travaux?

Dans le cadre de ses nouvelles compétences "Eau et assainissement", la CARF a l’obligation de faire réaliser ces travaux urgents et d’utilité publique, déjà prévus par le SIECL. Ils visent à refaire deux canalisations d’eau potable. L’une est trop vétuste, l’autre doit être déviée car elle passe sur un terrain privé sans servitude de passage.

Toutes les deux doivent en outre être renforcées car il y a beaucoup de constructions de logements sur ce secteur. Ces nouvelles canalisations vont assurer une meilleure alimentation en eau potable des riverains du Mont-Agel mais aussi du centre-ville.

Impossible d’éviter la fermeture complète de la route?

Il y a eu beaucoup de travaux précédemment sur les réseaux de cette voie et tous ont été faits sur les côtés.
Seul le centre du sous-sol est libre. Et comme la voie est étroite, impossible d’organiser une circulation alternée.

Pourquoi ne pas faire les travaux de nuit?

Cela avait été envisagé… avant de découvrir que les travaux vont nécessiter l’emploi d’un brise-roche. Cela aurait fait passer trois semaines de nuits blanches à tout le village.

Les habitants de Peille sont très mobilisés. Ils avaient souhaité l’ouverture de la route entre 12 et 13 h…

Au départ, aucune réouverture en journée n’était prévue.

J’ai fait suivre et j’ai appuyé la demande du maire de Peille. La Carf a accordé une demi-heure, affirmant ne pas pouvoir faire plus.
Car cette mesure fait perdre du temps et prolonge de près d’une semaine le chantier, prévu initialement sur trois semaines.