Le Palais princier, résidence de la famille Grimaldi depuis 1297. Photo Jean-François Ottonello

La revendication de Louis de Causans au trône de Monaco "n’a pas de sens" selon le Palais princier

Le comte Louis de Causans, un descendant du prince Honoré III, réclame plus de 350 millions d'euros à l'Etat français pour avoir écarté sa famille du trône de Monaco. Au Palais princier, on démontre que cette revendication "n'a pas de sens".

C’est sur un épisode historique que porte la querelle dynastique ravivée ces jours-ci par le comte Louis de Causans.

En 1919, le prince Albert Ier autorise son fils, le prince héréditaire Louis II, dernier descendant légitime des Grimaldi, à adopter...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter