Présentation des équipages de la Mairie de Monaco pour la 2e édition du e-rallye de Monte-Carlo. Photo C.D.

La mairie de Monaco engage trois équipages dans le eRallye

Pour la deuxième édition du eRallye, la mairie de Monaco est à nouveau cette année dans les starting-blocks.

Et la commune alignera sur la grille de départ, le 25 octobre à Fontainebleau, trois équipages. D’abord celui de deux employés communaux, fidèles de la discipline: Serge Pastor et Christian Ponset. Mais aussi quatre élus, dont le maire: Marjorie Crovetto-Harroch en tandem avec André J. Campana et Georges Marsan en duo avec Jacques Pastor.

Si les deux premiers équipages rouleront en électrique, le maire et son adjoint aux sports prendront eux le volant d’un véhicule à hydrogène modèle Toyota Mira. «Nous nous sommes pris au jeu» souligne le maire, qui concourt pour la deuxième fois, «le fait qu’il y ai trois équipages c’est aussi le témoignage d’un engagement de la municipalité en faveur du développement durable».

En effet ce eRallye, impulsé par l’Automobile Club de Monaco met en avant des véhicules non polluants 100 % électriques ou 100 % hydrogène ou un mix des deux. À bord, les équipages devront parcourir les 1.000 kilomètres entre Fontainebleau et Monaco.

En passant par le circuit de Nevers Magny-Cours, Rodez, Alès, Aix-en-Provence. Puis une épreuve nocturne attendue, au col de Turini.