La grotte du Vallonnet, un

Elle est l'un des plus vieux témoignages de la présence de l'Homme en Europe. Une équipe de chercheurs a redaté la caverne à 1,2 million d'années. Soit 200 000 ans plus ancienne !

Être publié par la revue Nature, c'est presque aussi euphorisant que de dépoussiérer une dent de dinosaure ou d'accéder à un tombeau très ancien à la lumière tremblotante d'une bougie. La consécration du travail accompli pour tout scientifique.

Et cette performance, une équipe de chercheurs internationale l'a réalisée ! Le 30 août dernier, leur étude (1) menée sur la grotte du Vallonnet à Roquebrune a été publiée dans les « Scientific reports » de la revue scientifique mondiale de référence Nature. Les laboratoires de Melbourne et de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter