L'Italie ouvre le bal avec un feu très rock'n'love

L'Italie a offert, hier soir, le premier spectacle de Monaco Art en Ciel, le Concours international de feux d'artifice pyromélodiques de la Principauté, au terme d'une préparation millimétrée

Digue du quai Rainier-III, samedi 21 juillet. Midi. Des dizaines de bombes de toutes tailles. Groupées. Sphériques. Cylindriques. Inclinées dans différentes directions. Certaines, pendues à une grue. Reliées par des câbles colorés à des boîtes noires mystérieuses. Elles-mêmes reliées… à une grosse unité centrale. Pas de panique : un nouveau James Bond ne se tourne pas en Principauté. Ce sont simplement les artificiers italiens de la société Martarello qui préparent le feu d'artifice qu'ils tireront le soir même. Une préparation minutieuse et millimétrée.

Attention, danger !

Les six hommes de l'équipe manient des explosifs. Les camions contenant les bombes ont d'ailleurs été escortés jusqu'à la digue par la police.

Les...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter