L'histoire du pont Elisabeth

Retrouvez comme chaque samedi, la rubrique d'art et d'hsitoire du pays Mentonnais

De 1873 à 1878, les travaux de construction de la promenade en bord de mer, entre l'actuelle rue Panaït Istrati et la frontière administrative du futur Cabbé-Roquebrune, vont butter sur le Gorbio.

Pour le franchir après 1880 et poursuivre un cheminement sur la commune roquebrunoise, le financement d'un pont sera fourni par la ville de Menton et le syndicat des hôteliers mentonnais.

Le pont sur le Gorbio était sans nom. Mais suite à l'assassinat en 1898 par un anarchiste italien d'Élisabeth de Wittelsbach,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter